Monastère Sainte-Marie de Cárquere - Rota do Românico
RÉSERVER UNE VISITE

De la construction roman du complexe monastique de Cárquere, dont l'organisation spatiale est encore visible, il ne reste plus que la tour et l'ouverture de la chapelle funéraire de la famille des Resendes.

Le pouvoir seigneurial de cette famille est ainsi lié à Cárquere, se croisant ici l'histoire et la légende qui attribuent la fondation de ce Monastère à Egas Moniz, le gouverneur du roi Afonso Henriques, 1er roi du Portugal, après le miracle de la guérison des jambes du premier roi.

L'ouverture du panthéon des Resendes présente, à l'intérieur, un décor géométrique et, à l'extérieur, les motifs des têtes à bec [tête d'animal avec un bec proéminent].

Les chapiteaux exhibent des représentations d'oiseaux. Les images de la Vierge de Cárquere et de la Vierge du Lait datent également de l'époque médiévale.

La première a éveillé la curiosité en raison de sa taille et, surtout, du fait d'avoir été trouvée, selon la légende, dans un endroit inhabité, près du terrain où le Monastère a ensuite été édifié.

La structure de l'Église mélange différents styles : la voûte en nervures et la fenêtre du sanctuaire sont d'origine gothique, alors que l'agencement du portail principal et latéral nord obéissent déjà au "style manuélin" (gothique tardif portugais).

Les peintures murales encore présentes sur la nef appartiennent également à la période de la campagne manuéline et représentent Saint-Antoine et Sainte-Lucie et un ensemble d'anges voltigeant.


Type: Monastère

Classement: Monument National – 1910

Itinéraire: Vallée du Douro

1125 - Le moine Teodoro de Melo lut (en 1732) une inscription sur les murs de la demeure qu'il considérait faire allusion à la fondation du Monastère Sainte-Marie de Cárquere;

XIIe siècle (2e quart) - Fondation du Monastère Sainte-Marie de Cárquere;

1146 - Egas Moniz aura laissé de nombreux legs au Monastère Sainte-Marie de Cárquere;

XIIe/XIIIe siècle - Construction de l'ensemble monastique de Sainte-Marie de Cárquere, y compris la tour;

1279 - Bulle de Nicolas III (1277-1280) qui confirme l'autonomie et les prérogatives du Monastère de Cárquere;

XIIIe/XIVe siècle - Construction du sanctuaire gothique de l'Église;

1320 - Le Monastère Sainte-Marie de Cárquere était le seul monastère de Chanoines Réguliers de Saint-Augustin du diocèse de Lamego;

XVe siècle (1ère moitié) - Construction possible du panthéon de la famille des Resendes;

XVIe siècle - Transformation de style manuélin de l'Église Sainte-Marie de Cárquere;

1511 - Le Monastère de Cárquere est livré au commendataire Francisco Suzarte;

1541 - Le roi João III (1521-1557) décide d'intégrer le Monastère de Cárquere dans les biens appartenant à la Compagnie de Jésus;

1545-1560 - Campagne murale dans le corps de l'Église;

1554 - Enquête au Monastère et à ses chanoines;

1562 - Cárquere passe définitivement aux mains de la Compagnie de Jésus;

1578 - Bulle de Grégoire XIII (1572-1585) qui dissout les obligations du cloître de Cárquere et confirme le transfert des revenus de l'ensemble prieural et conventuel à l'Ordre des Jésuites de Coimbra;

1600 - La mort du vicaire Baltasar Botelho conduit à un différend entre les jésuites et l'évêque de Lamego par rapport à la possession et à la présentation de l'Église de Cárquere;

XVIIe et XVIIIe siècles - Conception des structures des retables de Cárquere;

1759 - Avec l'expulsion des jésuites et la saisie de leurs biens, le complexe monastique de Cárquere passe à l'administration de l'Université de Coimbra;

1775-1797 - Les visiteurs se plaignent et font plusieurs avertissements concernant l'état de délabrement du complexe de Cárquere et de ses objets liturgiques;

1797 - Joaquim José, d'Enxertado, et José Pinto de Figueiredo, de Paços, sont engagés pour exécuter des travaux de fond sur la structure du bâtiment ecclésial et des annexes;

1798 - À la demande du Conseil royal de l'Université, le curé de Cárquere prépare un inventaire complet des meubles, ornements et parements, ainsi que des revenus, dépenses et des informations statistiques relatives à la paroisse;

XVIIIe siècle (2e moitié) - Cloisonnement de la porte reliant le presbytère au corps de l'Église;

1806 - Travaux de réparation au niveau du cloître, dont un mur était tombé l'année précédente;

1829-1832 - Exécution de plusieurs travaux en pierre dans l'Église, la sacristie et le presbytère de Cárquere;

1950-2012 - L'ensemble restant du Monastère de Cárquere est soumis à plusieurs interventions de conservation;

2010 - Intégration du Monastère Sainte-Marie de Cárquere dans la Route du Roman;

2015 - Travaux de conservation générale des toitures et des parements extérieurs ; conservation et restauration du patrimoine mobilier intégré, dans le cadre du projet de la Direction régionale de la culture du Nord;

2017 - Préservation des espaces environnants du Monastère de Cárquere : réhabilitation du Parc de Carvalhal, dans le cadre de la Route du Roman.

Sainte-Marie - 15 août

Réservation obligatoire

Samedi - 17h (hiver) ou 19h (été); dimanche - 8h15 e 11h30

Monument non accessible aux personnes à mobilité réduite.

+351 255 810 706

+351 918 116 488

visitasrr@valsousa.pt

Comment s’y rendre :

41,087299, -7,95801

Rua do Mosteiro, Cárquere, Resende, Viseu

Nord du Portugal : A28/A3/A7/A24/A11 » A4 ( Vila Real ) » Mesão Frio/Régua » N101 Mesão Frio » Gestaçô » Resende » Rota do Românico/Mosteiro de Cárquere.

Porto : A4 ( Vila Real ) » Mesão Frio/Régua » N101 Mesão Frio » Gestaçô » Resende » Rota do Românico/Mosteiro de Cárquere.

Centre/Sud du Portugal : A1 ( Porto ) » IP3 ( Viseu ) » A24 ( Vila Real ) » Bigorne » Rota do Românico/Mosteiro de Cárquere.

Resende : Rota do Românico/Mosteiro de Cárquere.